Visuel du bouquet de services académiques

Lettres et Histoire Géographie

Vous êtes ici : Accueil > Actualités et nouveautés >

Sommaire

70 ans de la Libération

"La Seconde Guerre mondiale dans l’Aisne", une activité du service éducatif des Archives de l’Aisne

 Activité « La Seconde Guerre mondiale dans l’Aisne »

Une activité réalisée par le service éducatif des Archives de l’Aisne

Une activité réalisée par le service éducatif des Archives de l’Aisne

"Dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le service éducatif des Archives de l’Aisne a le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de l’activité « La Seconde Guerre mondiale dans l’Aisne » :
http://archives.aisne.fr/expos_virtuelles/exposition/view/8/n:139

Couplant approches historique et littéraire, elle se présente sous forme d’une exposition virtuelle organisée en sept « salles » : se préparer à la guerre, se battre, vivre dans un pays occupé, résister à l’occupant, collaborer avec l’occupant, la libération, reconstruire et (se) reconstruire. Les documents patrimoniaux locaux (archives) sont accompagnés de sources littéraires qui élargissent le cadre de l’étude.

Les objectifs pédagogiques sont d’appréhender un événement historique majeur de l’histoire contemporaine dans une perspective pluridisciplinaire, découvrir et analyser des documents archivistiques locaux, des sources littéraires et artistiques permettant de lier histoire locale et histoire nationale et internationale, d’analyser le traitement littéraire de faits historiques (perception, relation des événements, approche psychologique des acteurs, procédés littéraires et artistiques…).

Cette activité peut également être réalisée sous forme d’atelier aux Archives départementales de l’Aisne.

Jean-Louis Baudot
Professeur chargé du service éducatif des Archives de l’Aisne."

 L’Histoire par l’image

L’histoire par l’image de 1643 à 1945

La libération de Paris : derniers combats

"La libération de Paris se déroule entre le 19 et le 25 août 1945. Mais le 25 août la situation est encore complexe : la place de la Concorde ainsi que le jardin des Tuileries sont toujours contrôlés par les nazis.

L’Expo du mois

Dans le cadre de l’exposition « Churchill - De Gaulle » qui se déroule au musée de l’Armée - Hôtel des Invalides jusqu’au 26 juillet nous vous proposons plusieurs notices sur ces deux figures de l’histoire."

http://www.churchill-degaulle.com/

se déroule au musée de l’Armée - Hôtel des Invalides jusqu’au 26 juillet

se déroule au musée de l’Armée - Hôtel des Invalides jusqu’au 26 juillet

 Les Éditions de l’Atelier publient ce 4 mai un livre hors norme : Les fusillés (1940-1944).

Les Éditions de l’Atelier

Les Éditions de l’Atelier

http://www.editionsatelier.com/index.php?page=shop.product_details&cate...

Fruit d’un travail de huit années porté par plus de cents auteurs, dont notre collègue Frédéric Stévenot, ce livre rassemblera l’ensemble des biographies des fusillés de la Seconde Guerre mondiale. Au moment où l’on commémore les 70 ans de la victoire des Alliés sur le régime nazie, dans un contexte de résurgence de l’extrême droite en France et en Europe, cette aventure éditoriale revêt une portée symbolique et citoyenne particulièrement forte.

Ce livre réunit les biographies de ceux qui furent fusillés en France entre 1940 et 1944. Il rappelle les conditions de leur arrestation et de leur exécution et retrace leur itinéraire, leur vie, leurs engagements. Fruit d’un exceptionnel travail d’historiens, cet ouvrage rend aux fusillés de la Seconde Guerre mondiale un hommage citoyen. Ils sont présents à nos mémoires.

Les parcours d’engagements de ces hommes et femmes qui subirent l’appareil répressif mis en place par les occupants nazis, les fascistes italiens et les autorités de Vichy méritent d’être connus et reconnus.

Ils étaient communistes, gaullistes, socialistes, syndicalistes, ou bien tout simplement patriotes ; juifs, chrétiens, ou libres-penseurs. Certains étaient des résistants actifs, d’autres furent arrêtés en raison de leurs origines, de leur engagement militant ou de leur refus de l’Occupation. Tous subirent jusqu’à en perdre la vie l’appareil répressif mis en place par les occupants nazis, les fascistes italiens et les autorités vichystes. Leurs parcours, d’une extrême diversité, convergent le plus souvent vers un but commun : lutter contre la barbarie.

Ce dictionnaire biographique a été rédigé par un collectif d’une centaine d’auteurs, sous la direction de Claude Pennetier (directeur du Maitron, chercheur CNRS/CHS Paris-I), Jean-Pierre Besse (1949-2012, historien), Thomas Pouty (historien), Delphine Leneveu (CRHQ-UCBN/CNRS). Il s’inscrit dans la collection Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et du mouvement social.

« L’avenir nous redonnera la place qui nous convient »,
Georges Pitard, fusillé au Mont-Valérien, le 20 septembre 1941"

Mise à jour : 10 mai 2015