Lettres et Histoire Géographie

Vous êtes ici : Accueil > Histoire des Arts > Examens >

HDA - DNB - Sujet métropole 2013

Mise à jour : 8 septembre 2013

Hannah Höch et Walter Ruttmann - Dadaïsme : photomontage et montage sonore

Hannah Höch et le photomontage

Artiste plasticienne dadaïste, Hannah Höch s’attacha avec obstination à l’art du montage dans toute son œuvre.

« Je suis restée fidèle au photomontage et au collage. Jusqu’à ce jour, j’ai tenté d’exprimer, avec ces techniques, mes pensées, mes critiques, mes sarcasmes mais aussi le malheur et la beauté1. »

De manière plus évidente, et donc plus lisible, que ses "collages en dentelle", les photomontages d’Hannah Höch expriment une volonté profondément moderne de rétablir le rapport homme/femme sur un mode égalitaire. Forte de ses convictions féministes et politiques, ridiculisant la morale bourgeoise et la traditionnelle division des sexes, Hannah Höch veut voir dans la "nouvelle femme" un instrument de libération et la source de renouvellement de la société (« Dada-Tanz » et « Da-Dandy »).

Weekend : un film sans images

Le film est susceptible d’être projeté (et il le fut à diverses occasions, notamment à Berlin en mai 1930, puis lors du deuxième congrès du film indépendant de Bruxelles) dans une salle de cinéma habituelle, une forme de "cinéma pour l’oreille", ou bien d’être considéré comme une œuvre sonore à part entière (diffusée par exemple par voie radiophonique, comme cela fut le cas en juin 1930, ou bien encore plus récemment, en 1994, où le "film" a été édité sous forme de mini CD). L’utilisation d’une pellicule cinéma permet notamment d’atteindre une durée de onze minutes et trente secondes, ce qui était impossible avec les disques de l’époque.

Synopsis

Le film tente de représenter le déroulement du week-end dans la semaine d’un travailleur. Du sens est produit par une succession de collages sonores : tout d’abord une représentation de l’univers du travail (conversations téléphoniques simulées, récitation d’un texte par un enfant à l’école, le lecture d’un courrier par un chef d’entreprise, le tout sur un fond de bruits mécaniques), puis des sons évoquant davantage la détente (sifflotements, chants de chœurs, d’enfants joyeux, d’animaux, heure marquée par des cloches, miaulement de chat, débouchage d’une bouteille, etc.).

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services