Lettres et Histoire Géographie

Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

Mise à jour : 19 avril 2012

"Tant qu’il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers […], tant qu’il y aura sur cette terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci ne seront pas inutiles."

Victor Hugo, Les Misérables.

La France a fixé le 10 mai comme « Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions », en référence à la date de l’adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi du 21 mai 2001 qui reconnaît la traite et l’esclavage comme crime contre l’humanité. Cette loi a notamment instauré le comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage.

Comme le précise la circulaire interministérielle en date du 3 avril 2012 qui vous a été adressée, nous attirons votre attention sur l’importance de cette question. Par ailleurs, d’autres dates commémoratives, rappelées dans la circulaire du Premier ministre du 29 avril 2008 (J.O. n° 0103 du 2 mai 2008), peuvent favoriser une réflexion approfondie des écoliers, des collégiens et des lycéens sur les traites, les esclavages et leurs abolitions.

Dès l’école élémentaire et le collège, mais particulièrement en seconde et première professionnelles, les enseignements, en particulier d’histoire-géographie et de lettres, permettent à tous les élèves d’acquérir des connaissances sur la question des traites, des esclavages et de leurs abolitions. Ces connaissances doivent leur permettre de comprendre la singularité d’une histoire longue et complexe et de ses héritages.

Elles peuvent aussi les aider à développer une réflexion civique toujours actuelle sur le respect de la dignité et de l’intégrité de l’être humain et sur la notion de crime contre l’humanité. Ainsi, la convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains, ratifiée par la France, rappelle la nécessaire promotion d’une approche préventive fondée sur les droits de la personne humaine.

Nous vous invitons à parcourir les actes du séminaire de 2007 consacrée à ces questions et que nous annexons en pièce jointe.

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services